dossier : L’écologie dans la mondialisation


Articles publiés dans cette rubrique

 janvier 2003
par  Gus Massiah

Où en est le mouvement citoyen mondial ?

Fondateur de l’Association Internationale des Techniciens, Experts et Chercheurs (AITEC), président du Centre de recherche et d’Information sur le développement (CRID), Gus Massiah est une figure importante du mouvement de solidarité internationale, en France et au-delà. Il revient (...)

 janvier 2003
par  Laurent Guilloteau

La mondialisation au coin de la rue

Avec l’anti-mondialisation, le retour du conflit paie tribut aux replis souverainiste ou identitaire. Rassurant déni de réalité, cette " contestation " conspire au maintien de l’ordre. Son refrain consonne parfaitement avec ceux des fondamentalismes religieux. L’imagination (...)

 janvier 2003
par  Raphaëlle Gauthier, Sébastien Godinot

Deux ONG environnementales dans la mondialisation

Sébastien Godinot est chargé de la campagne de réforme des institutions financières aux Amis de la Terre ; Raphaëlle Gauthier des questions internationales au Réseau Action Climat France. C’est dans ce cadre qu’ils sont amenés à participer aux négociations internationales, (...)

 janvier 2003
par  Michel Bourgain

L’UCIES (Université citoyenne pour l’initiative écologique et solidaire) pour l’animation écologique du Forum social Européen de Paris-Saint-Denis en novembre 2003

Du 13 au 17 novembre 2003, le deuxième Forum Social Européen, déclinaison continentale du forum social Mondial de 2004, sera accueilli à Paris-Saint-Denis. Des dizaines de milliers de personnes convergeront de toute l’Europe pour mettre en commun leurs expériences et réflexions en vue de (...)

 janvier 2003
par  Marie Roué

Développement durable et reconnaissance des savoirs locaux ou traditionnels

Les peuples indigènes sont souvent évoqués comme un exemple type de "développement durable" en harmonie avec le milieu naturel. Leurs systèmes de savoirs et de gestion de l’environnement peuvent-ils réellement être rangés sous cette catégorie ? Ou bien, comme le montre ici Marié Roué, (...)