La Maison des Babayagas… ou comment monter sa maison de retraite autogérée

dimanche 11 juillet 2004
popularité : 6%

Un des effets de la canicule meurtrière de l’été 2003 aura été l’heure de gloire qu’ont connue les maisons de retraite dans les médias… Une occasion inespérée de prendre conscience de la misère de ces lieux où se trouvent claquemurées les personnes âgées. L’occasion de voir aussi que ces lieux connaissent des alternatives fleurant les expériences communautaires des années 70.

Animée par l’envie de vivre leur vieillesse tout en prolongeant leurs vies personnelle et militante, et par la volonté de ne pas être une charge pour leur entourage sans être pour autant coupées du monde, une poignée de femmes a décidé de créer une maison de retraite communautaire, solidaire et autogérée à Montreuil (Seine Saint-Denis) : « la Maison des Babayagas », du nom des vieilles grand-mères russes. Un peu sorcières sur les bords, les Babayagas vivaient - selon les légendes russes - dans des maisons faites de pain d’épices et de pâte d’amande, soutenues par des pâtes de poules. Elles y racontaient des histoires aux enfants qui en profitaient pour grignoter leurs maisons. Les Babayagas, fâchées de cette effronterie, dévorèrent tout crus les garnements…

Si elles ne croquent guère les enfants, les trois femmes à l’origine de ce projet - Thérèse Clerc (77 ans), Monique Bragard (72 ans) et Suzanne Goueffic (73 ans) - sont restées engagées et actives : l’une dirige la Maison des femmes de Montreuil, l’autre est peintre, la dernière aide à l’alphabétisation en qualité d’orthophoniste.
Voici en quelques étapes le kit de fabrication d’une Maison de Babayagas, à l’exemple de celle de Montreuil.

Le sol, les murs : dénicher un lieu et profiter de l’ « effet canicule »

Le projet d’une maison de retraite autogérée émerge dès 1997 dans l’esprit de Thérèse Clerc, à la mort de sa mère. Mais les pouvoirs publics font la sourde oreille et estiment que cela ne saurait entrer dans leur agenda politique. Toutefois, le projet mûrit et l’hécatombe de la canicule rend les oreilles plus attentives : les Babayagas convainquent en 2003 la mairie de Montreuil d’attribuer un terrain en centre ville pour la construction de la maison. Celle-ci sera prise en charge par l’office des HLM et subdivisée en plusieurs studios autonomes loués par les résidentes. Chaque logement privatif sera d’une surface de 35m2 pour un prix n’excédant pas (a priori) 300 euros (avec possibilité de profiter des APL…). Parce qu’une maison solidaire et autogérée se doit d’être un minimum écologique, des panneaux solaires se chargeront de chauffer l’eau et l’utilisation de matériaux écologiques sera privilégiée pour la construction. Pour ce qui est de l’aspect communautaire, des pièces collectives sont également prévues (bassin d’hydrothérapie, salle polyvalente, etc.).

Les résidentes : l’hiver venu, la ruche congédie ses mâles

La maison des Babayagas est une maison de femmes. Les hommes peuvent venir y passer l’après-midi ou une nuit à l’occasion (lits accueillants d’1m40), mais ne peuvent s’y installer. Fatiguées d’une vie passée à subir les oukases des hommes ou au contraire à être à leurs petits soins, ces veuves, célibataires ou divorcées préfèrent rester entre elles et n’ont que faire des reproches de sectarisme qu’elles doivent essuyer de ce fait. Leur démarche s’inspire notamment de l’expérience du béguinage, ces femmes (les béguines) qui réfutèrent dès le XIIe siècle l’idée de toute autorité religieuse ou maritale et vécurent entre elles.

Une maison active et engagée

L’idée de la Maison des Babayagas a circulé dans la presse et les lettres ont afflué : à l’heure actuelle 50 femmes ont postulé pour seulement 16 places… Le caractère engagé du projet a naturellement orienté les candidatures : les postulantes ont un passé associatif, syndical ou politique, à l’image des initiatrices qui ont usé leurs semelles au PSU.
Une fois débarrassée la vaisselle des repas collectifs, les pièces collectives laisseront donc la place à des activités culturelles ouvertes aux adhérents de la Maison des Babayagas, mais seront aussi le lieu d’activités citoyennes (alphabétisation, accueil de jeunes femmes en difficulté, échange de savoirs, etc.).

Une médiatrice extérieure pour calmer les vieilles bourriques

« Ne jamais se coucher fâchées » est un principe (qui émanerait de Saint-Augustin) que les Babayagas montreuilloises aiment à citer. La vie en communauté, le partage et la rotation des tâches n’engendrent pas seulement paix et amour… et pour éviter que les Babayagas ne se jettent à la figure leur verveine-menthe, une médiatrice extérieure leur rendra visite tous les quinze jours pour aider à une résolution des conflits non-violente. Une période probatoire de six mois laissera la liberté à celles qui le souhaiteront de quitter la Maison. Quant aux femmes qui seront touchées par une maladie dégénérative ou par la démence, elles seront orientées vers un centre médicalisé.

Contact babayaga


Commentaires  forum ferme

Logo de Nicole soman
vendredi 4 juillet 2008 à 18h17 - par  Nicole soman

Bonjour,

Désolée de répondre si tardivement et difficile de vous répondre, votre question est trop vaste.
Vous pouvez visiter notre site et y trouver nos contacts.

L’une de nous sera heureuse de bavarder avec vous
Très cordialement
Nicole Baba

Logo de veronique
samedi 10 mai 2008 à 19h27 - par  veronique

bonsoir,
avez vous créé votre maison auto gérée pour personnes agees je suis également psychologue et j’ai le même projet.faut il passer par le plan gerontologique du departement et monter un dossier crosm pour une maison auto géree ou même un accueil de jour

merci de votre reponse

veronique en bretagne

Logo de brigitte-marie
dimanche 6 janvier 2008 à 17h05 - par  brigitte-marie

bonjour Françoise, j’habite le Mans aussi et je suis en train de concrétiser un projet semblalbe ... "mandarines 72", vous pouvez me contacter
abcd-services@wanadoo.fr
brigitte-marie

Logo de vivre-au-maroc
dimanche 9 septembre 2007 à 10h51 - par  vivre-au-maroc

Association loi 1901

Vivre au Maroc à pour but d’aider les adhérents qui veulent s’installer au Maroc dans toutes les démarches administratives, les conseillers dans la recherche d‘un logement,d‘une maison de retraite,d’une maison médicalisée, d’une résidence service ou un foyer logement et crée des liens d’amitiés entre les adhérents.
pour plus de renseignements voici notre adresse e-mail:vivre-au-maroc@hotmail.fr et le numéro de téléphone du secrétariat : 05.53.36.74.92 - 06.82.03.82.58

Logo de sylvie T
mercredi 13 juin 2007 à 13h34 - par  sylvie T

Bonjour, j’ai une formation de secrétaire médicale, et termine ma formation du DEAVS ; je travaille depuis 2004 dans une association d’aide aux personnes âgées et mon souhait ressemble au vôtre...à ce jour je cherche tous les renseignements quand aux démarches tant administratives, que financières etc.... pouvez vous m’éclairer ? Merci de me répondre

Logo de sylvie T
mercredi 13 juin 2007 à 13h27 - par  sylvie T

Bonjour avez vous créer votre maison de retraite ? et si oui et même non pouvez vous me renseigner car mon projet étant le même, je suis enfin prête pour le concrétiser.
Secrétaire médicale de formation et travaillant dans une association d’aide au personnes âgées depuis 2004, je termine ma formation du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie et souhaite créer une maison résidence pour personnes indépendantes. Merci d’avance pour votre réponse.

Logo de sylvie T
mardi 12 juin 2007 à 18h34 - par  sylvie T

bonjour, je suis en fin de formation du DEAVS, et mon but est de créer une petite résidence pour personnes âgées indépendantes, pouvez vous me donner des tuyaux sur la formation à avoir absolument ou le niveau nécéssaire ; ainsi que des manières pour démarrer : budget, création d’association, agréments etc...

Logo de Michèle
mercredi 30 mai 2007 à 22h01 - par  Michèle

Bonjour,

auriez vous la gentillesse de me communiquer les informations pour créer
une maison de retraite autogérée.
Michèle

Logo de van elsen
vendredi 25 mai 2007 à 10h35 - par  van elsen

J4AI MOI AUSSI DEPUIS LONGTEMPS ENVIE DE CREER UNE MAISON de retraite.j(haibite à cote de peronne et recherche associes.je dispose dun terrain et de fonds pour investir.seulement parou commencer ?.
0617240290.MERCI SI VOUS ETES TOUJOURS A LA RECHRECHE DE CREATION.

Logo de Françoise
samedi 28 avril 2007 à 11h17 - par  Françoise

Bonjour.
J’ai 59 ans et songe à un projet d’habitats autonomes regroupés dans un collectif, pour des personnes vivants seules comme moi. Je n’avais pas pensé à un statut "officiel" de maison de retraite, qui suppose apparemment des contraintes administratives, mais à un projet plus en marge des institutions. Qu’est-ce qui vous a fait adopter votre choix de "maison de retraite" plutôt qu’une création plus libre de contraintes, avec un groupe de personnes ayant le même désir ? Quelle a été votre démarche, quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Où en êtes-vous actuellement ? A bientôt j’espère. Françoise Peufly (Le Mans)

Logo de AllCec
lundi 2 avril 2007 à 09h23 - par  AllCec

Bonjour,
Je suis moi aussi intéressée pour monter une maison de retraite en Bretagne. Pourriez vous m’indiquer les démarches administratives.
Cordialement.

Logo de franckisto
lundi 5 mars 2007 à 21h33 - par  franckisto

bonjour,
étant actuellement à la recherche d’un nouveau projet professionnel je suis très intéressé par votre expérience.
en effet je suis chef de cuisine et crois énormément à la notion de service .Après avoir exercé 7 ans en maison de retraite et 15 en scolaire (700 couverts) je me suis fait une idée de l’accueil en milieu collectif avec tout le manque ou imperfection qui existe d’où cette envie qui est encore au stade de l’ébauche.
en espérant que vous pourrez m’apporter les renseignements nécessaires à la mise en place d’un tel projet
Franck DAVID davidfranck2307@neuf.fr

Logo de MrsFreeX
dimanche 28 janvier 2007 à 16h06 - par  MrsFreeX

Bonjour,
Je m’appelle Josiane je travaille depuis 6 ans en maison de retraite je suis aide soignante j’aime beaucoup mon travail surtout auprès des personnes âgées je trouve que c’est une excellente idée de créer une petite structure mais il faut savoir qu’actuellement il y a beaucoup de normes a respecter je m’en aperçois lors de nos réunions avec le directeur,moi je voudrais créer une association et ouvrir une maison d’accueil de jour auprès si possible d’une crèche pour faire des rencontre inter générations les enfants c’est très important chez la personne âgée je m’en suis aperçue lors des animations la chose la plus dur pour la personne âgée en maison de retraite malgré de très bons soins c’est la vente de leurs maisons les liens sont vraiment casses a ce moment la j’aimerais également créer des moments conviviales pour les personnes a domicile car une fois leur toilette faites elles ne voient plus personne de la journée, je veux seulement donner un peu de bonheur

Merci pour ce forum, je suis du var.

Logo de Yvette
mercredi 17 janvier 2007 à 18h14 - par  Yvette

rebonjour, je ne sais pas si mon message est parti : c’est un peu compliqué pour moi.
je suis désolée de me répéter peut être :

voilà, je suis psychologue gérontologue et je désirerais créer une maison de retraite sur le modèle de maison auto gérée.
j’aurai besoin de discuter avec certains qui l’ont déjà créer.
j’ai vraiment le désir de monter ma maison de retraite car je travaille justement en maison de retraite classique et j’aimerai apporter des modifications quant au fonctionnement....et au bien être des résidents.
voilà, mon message contient la même demande mais il est rédigé différemment car je ne voudrais pas vous ennuyer .
merci de me répondre....salutations.........Y.S

Logo de Yvette
mercredi 17 janvier 2007 à 18h05 - par  Yvette

bonjour, je suis psychologue gérontologue et travaille auprès des PA dans une maison de retraite. j’aimerais créer ma propre maison de retraite mais une maison originale où chacun et chacune pourrait vieillir tranquillement. d’après ce que je viens de lire sur ce forum, vous avez imaginé une maison "modèle" ; j’aimerais donc en savoir plus sur son fonctionnement, puis sur le montage du projet et sa création.
j’espère que vous pourrez satisfaire mes attentes car je suis vraiment décidée à créer ma "maison de retraite".
je vous remercie de me répondre.

Logo de jacqueline
mercredi 10 janvier 2007 à 13h31 - par  jacqueline

Bonjour,
Aide-soignante, je recherche des personnes qui pourraient m’éclairer sur la façon dont je dois m’y prendre afin de pouvoir créer ma propre maison de retraite
J’habites en seine-maritime est la demande est très forte.
Très motivéé et avec beaucoup d’ambition,jattends vos réponses et vos conseils
Comment faire, a qui demander, quelles aides, etc...?
Merci de votre réponse
MAGNEZ Jacqueline
oetj76@hotmail.fr

Logo de jacqueline
mercredi 10 janvier 2007 à 13h27 - par  jacqueline

Bonjour,

Actuellement aide-soignante, mon projet est de pouvoir créer ma propre maison de retraite, mais, beaucoup de questions restent en suspent. Où, comment et avec quelles aides ?
Je recherche des personnes qui pourraient me guider dans mes démarches afin de pouvoir avancer vite.
J’habites en seine-maritime, et la la demande est particulièrement forte en ce qui concerne la place dans les maisons de retraite.
Très motivée et avec beaucoup d’ambition, je tiens vraiment à poursuivre ce projet jusqu’à son developpement définitif.
Merci de me donner réponse
MAGNEZ Jacqueline
oetj76@hotmail.fr

Logo de monique
jeudi 21 décembre 2006 à 18h17 - par  monique

Bonjour,

avez-vous trouvé ce que vous vouliez ???
Je suis Gouvernante dans une Maison de Retraite pour 84 résidents, depuis maintenant 5 ans et je travaille dans la gériartie depuis 1979. Je souhaite vivre au Maroc... et j’aimerais entrer en contact avec des personnes faisant la même recherche que moi ou pouvan m’embaucher, ou avec qui lancer un projet. J’ai 53 ans et suis célibataire.
A bientôt j’espère.

Logo de S. Barsacq
dimanche 10 décembre 2006 à 07h56 - par  S. Barsacq

Bonjour
En réponse à la question sur la création d’une structure, je vous conseille de vous procurer l’ouvrage :
Guide de la crétation et direction d’établissements pour personnes âgées / M. Agaësse - Edition Dunod (env. 50 euros)

stéphane.barsacq@neuf.fr

Logo de MUMU
vendredi 10 novembre 2006 à 14h36 - par  MUMU

Bonjour,
J’ai actuellement le même projet que celui que vous décrivez dans votre message du 31/08/2006. En effet, j’ai hérité d’un bien immobilier dans les Landes (40) et je souhaite mettre en place une structure d’accueil et d’aide pour les personnes agées et je voulais savoir si vous aviez obtenues des informations necessaires à la création d’un tel lieu ? Si oui, pouvez vous me faire connaître ces données ? Je vous remercie par avance. Muriel BORDEAUX (33)

Brèves

16 juin 2011 - Débat lundi 20 juin : Principe responsabilité ou principe espérance ? Quelle éthique pour le XXIe siècle ? Quelles perspectives pour l’écologie ?

L’institut Goethe organise ce lundi 20 juin un débat autour du Principe responsabilité (...)

14 juin 2011 - Convergence cycliste dimanche 19 juin

Pour lutter contre le tout-automodébile et développer le vélo comme moyen de transport au (...)