Notre pain quotidien

L’agriculture productiviste comme jamais vue
dimanche 15 avril 2007
par  Simon Barthélémy
popularité : 12%

Documentaire de Nikolas Geyrhalter, Autriche, 2005, 92’, en salle depuis le 14 mars 2007

Une longue série de plans fixes, sans commentaire ni musique, avec pour sujet l’agriculture industrielle. Ainsi pourrait-on décrire le menu a priori peu appétissant de Notre pain quotidien, documentaire autrichien, tourné dans l’Europe entière par le réalisateur autrichien Nikolas Geyrhalter. On aurait tort de faire la fine bouche : ce film est beau et peu ragoûtant, glaçant et bouleversant. Ce n’est pas un pensum sur l’agriculture productiviste : il en dit long sans parole, laisse à chacun ses réflexions et peut même prêter à sourire tant parfois on n’en croit pas ses yeux. De l’accouchement des veaux à l’abattoir, de la récolte des légumes à leur conditionnement, de la pêche sur des bateaux-usines aux profondeurs d’une mine de sel, on suit des ouvriers dans des tâches répétitives, presque toujours épaulés de machines ultra-perfectionnées (comme l’aspirateur de poulets en élevage hors-sol ou le secoueur d’oliviers…). Dans des métiers qui touchent à l’essence même de la vie et de ses cycles, ces hommes et ces femmes évoluent dans un monde aseptisé, où le travail a la chaîne ôte tout contact avec plantes et animaux. La caméra s’attarde sur ces gens lors de leur pause déjeuner ou de quelques moments de complicité, seuls et précieux moments d’humanité au milieu de paysages hallucinants et kafkaïens (serres gigantesques et hangars agricoles à perte de vue). Le titre du film prend alors pleinement son double sens : le pain quotidien, c’est le nôtre, celui d’une civilisation dépendante de ces productions, mais c’est d’abord le leur. Il vous donnera envie de fonder une AMAP dès le générique terminé !

Simon Barthélémy


Commentaires  forum ferme