Moins et mieux... Guide de consommation responsable

Collectif (coordonné par Marie-Noëlle Budini), éditions Penser la vie autrement, 2011, 12 euros, 308 pages.
 avril 2011
par  Pierre Thiesset
popularité : 6%

Ce livre n’est pas un énième guide d’écocitoyenneté apprenant à bien trier ses déchets, à acheter une voiture hybride et à compenser ses déplacements en avion pour s’acheter une bonne conscience. Action consommation ne se situe pas dans cette envahissante bien-pensance. Publié à l’occasion des dix ans de cette association fondée par des militants d’Attac, ce guide est un véritable manuel d’anti-consommation.

La consommation responsable dont il est question ici, c’est « l’ensemble des pratiques et mentalités, inscrites dans le temps et l’espace, par lesquelles les individus et les institutions se servent de leur pouvoir d’acheter – ou de ne pas acheter – et de leur capacité d’action quotidienne et durable pour inverser la tendance prédatrice de la consommation irraisonnée » (pp. 13-14). Définition qui rejoint le principe responsabilité de Hans Jonas : « Agis de façon que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d’une vie authentiquement humaine sur terre. »

Se comporter en hommes responsables passe par la prise de conscience de l’impact de notre mode de vie, impose de regarder l’envers du décor de l’abondance. « Notre liberté et notre pouvoir d’action se définissent par notre volonté d’assumer la responsabilité de l’avenir », écrivait Ivan Illich [1]. La goinfrerie sans limite des pays riches est à l’origine de l’effondrement écologique en cours, du pillage des matières premières, du dérèglement climatique. Action consommation appelle à ne plus être des consommateurs passifs, mais à s’engager en changeant nos actes quotidiens.

Ce livre deux-en-un offre deux sens de lecture : au recto, une multitude de conseils pratiques et d’adresses ; au verso, des arguments pour sortir du « consommationnisme ». Alimentation, habitat, énergie, transports, épargne, culture, information, éducation, loisirs, voyage : ce guide balaye tous les secteurs de la consommation. Pour dessiner un mode de vie frugal, sain, joyeux. Et libérateur : en apprenant à redevenir des gens de peu [2], à résister aux injonctions de la publicité et à mépriser la cupidité et les modes de vie de la classe dominante, nous pouvons conquérir une nouvelle autonomie, nous défaire de l’asservissement au travail.

Très concret, Moins et mieux constitue un excellent travail de synthèse. Il ne se limite pas à recenser des alternatives, mais interroge, fait réfléchir et incite à aller plus loin en proposant des lectures altermondialistes et écologistes. Action consommation offre des pistes pour mettre en application le seul programme susceptible de reconstruire la civilisation au 21e siècle, ère de pénurie : sobriété et partage. Seule une vie plus locale, qui privilégie la qualité des liens à la quantité des biens, qui place l’être au-dessus de l’avoir, la solidarité au-dessus de la compétition, peut constituer un contre-modèle face à notre système moribond.

Pour en finir avec ce capitalisme à bout de souffle, nous devons commencer par abandonner nos capitalismes intérieurs. Ne plus collaborer. Car « avec nos actes d’achat, nous cautionnons le monde ou le modèle de société qui va avec » (p. 22).Ce guide invite à entrer en dissidence et à poser des actes pour ne plus nous cantonner aux discours résignés et fatalistes. « Seule cette perspective de grève générale de la consommation peut rendre aujourd’hui aux plus faibles le maximum de force collective. Tant que subsiste encore le compromis fordiste, le capitalisme a besoin de notre compromission quotidienne pour réaliser ses profits. » [3]


Avec Moins et mieux... Guide de consommation responsable, les toutes nouvelles éditions Penser la vie autrement publient leur second ouvrage. Voici la ligne éditoriale de cette maison indépendante :

"Dans un monde entraîné dans une course aveugle au profit, à la consommation, à la croissance, au progrès technologique et au pouvoir, les livres que nous cherchons à publier ont pour vocation d’explorer des façons de penser et de vivre porteuses de sens et d’espoir et respectueuses de nos contemporains, des générations à venir et de la nature.

Nous nous sommes fixé comme objectif de publier des textes accessibles au plus grand nombre, constructifs, optimistes, pédagogiques, voire fantaisistes et divertissants, soucieux de sensibiliser sans culpabiliser, alerter sans démoraliser et débattre sans combattre. Nous espérons toucher ainsi d’autres lecteurs que les seuls convaincus et contribuer à la prise de conscience qu’un autre monde est possible et qu’il est même déjà en train d’émerger."

Pour visiter leur site officiel, cliquez ICI.


[1Ivan Illich, Libérer l’avenir, Seuil, 1971, p. 16.

[2Pierre Sansot, Les gens de peu, Puf, 1991.

[3Paul Ariès, No conso. Manifeste pour la grève générale de la consommation, Golias, 2006, p. 256.


Brèves

12 décembre 2009 - Fakir de ce mois-ci

Ce mois-ci, le Journal FAKIR consacre tout un dossier au concept fumeux de capitalisme vert. (...)

7 novembre 2009 - APPEL A PUBLICATIONS, 30/11/09

APPEL A PUBLICATIONS : "Collection Sciences durables", éditions Rue d’Ulm. Voir (...)